SATIS 2011 – La recommandation Loudness EBU R128 (2nde partie)

SATIS 2011 – La recommandation Loudness EBU R128 (2ème partie) – Pour en finir avec les problèmes de niveaux sonores en publicité

Les différences de niveau sonore, d’un programme à l’autre ou d’un diffuseur à l’autre, obligent l’auditeur à modifier régulièrement et parfois énergiquement son réglage de niveau sonore.

La mesure électrique ayant montré son incapacité à résoudre la problématique du niveau subjectif perçu, il aura fallu attendre une diffusion numérique et des normes consensuelles dont celle de l’UER (R128) qui s’appuie sur le document BS.1770 de l’Union Internationale des Télécommunications pour estimer ce niveau subjectif et modifier le niveau électrique avant émission ou après réception.

Le 1er janvier 2012 marquera l’entrée en vigueur de nouvelles valeurs maximales d’intensité sonore des messages publicitaires diffusés à la télévision. Les recommandations définies par la CST à cette occasion, qui sont basées sur la perception psycho-acoustique du son, répondront-elles aux exigences des annonceurs et de leurs régies ? Comment les prestataires en production sonore pourront-elles les mettre en application ?

Conférence enregistrée lors du SATIS 2011.

SATIS 2011 – La recommandation Loudness EBU R128 (1ère partie)

SATIS 2011 – La recommandation Loudness EBU R128 (1ère partie)

Les différences de niveau sonore, d’un programme à l’autre ou d’un diffuseur à l’autre, obligent l’auditeur à modifier régulièrement et parfois énergiquement son réglage de niveau sonore.

La mesure électrique ayant montré son incapacité à résoudre la problématique du niveau subjectif perçu, il aura fallu attendre une diffusion numérique et des normes consensuelles dont celle de l’UER (R128) qui s’appuie sur le document BS.1770 de l’Union Internationale des Télécommunications pour estimer ce niveau subjectif et modifier le niveau électrique avant émission ou après réception.

Le 1er janvier 2012 marquera l’entrée en vigueur de nouvelles valeurs maximales d’intensité sonore des messages publicitaires diffusés à la télévision. Les recommandations définies par la CST à cette occasion, qui sont basées sur la perception psycho-acoustique du son, répondront-elles aux exigences des annonceurs et de leurs régies ? Comment les prestataires en production sonore pourront-elles les mettre en application ?

Conférence enregistrée lors du SATIS 2011.

Main dans la main avec Joaquin Rodrigo

Main dans la main avec Joaquin Rodrigo

« Main dans la main avec Joaquin Rodrigo, l’histoire de notre vie » est un livre écrit par Victoria Kamhi, traduit de l’espagnol par Cristina Delume, publié aux éditions L’Harmattan.

Joaquin Rodrigo est l’un des plus grands compositeurs espagnols du vingtième siècle. Nommé par l’UNESCO « personnalité universelle pour l’année 2001″, c’est à Paris qu’il rencontre la jeune pianiste turque Victoria Kamhi, qui sera son épouse et sa fidèle collaboratrice tout au long de sa vie, c’est à Paris qu’il compose le « concerto d’Aranjuez » de renommée mondiale.

En direct depuis Madrid Cécilia Rodrigro, sa fille, nous fait l’immense honneur de venir rejoindre le débat autour de cet ouvrage.

Avec la participation de Cécilia Rodrigo, Cristina Delume, Bernard Wystraëte, Laurent Cardoso, Richard Scotto, cette émission a été enregistrée à Paris le 28 février 2011.

RCS 2011 – Les outils de l’ingénieur « système » (1ère partie)

RCS 2011 – Les outils de l’ingénieur « système » (1ère partie)

Ce sujet concerne la sonorisation dans toute sa modernité. Il revêt une importance particulière car les acteurs du son dans ce domaine particulier de la sonorisation se tournent totalement vers l’avenir, vers les technologies qui apportent à la fois simplicité, efficacité et sécurité dans le travail, et aussi qui permettent d’obtenir une qualité sonore qui n’a jamais atteint ce niveau dans la diffusion.

Dans cette première partie, nous abordons le domaine des logiciels de mesure ainsi que le développement du sound design dans le spectacle.

Animée par Terry Nelson, journaliste à Réalisason et consultant, avec Sébastien Noly du CFPTS, Dominique Ledolley régisseur son à l’Opéra Bastille, cette conférence a été enregistrée le 11 mai 2011 à la SAE Institute de Paris.

Audio Days printemps 2011 – Audio gentlemen, discussion sur l’industrie

Audio Days 2011 – Audio gentlemen, discussion sur l’industrie

Ce n’est pas tous les jours que quatre acteurs majeurs de l’industrie de l’audio débattent de leur(s) vision(s) de l’industrie.
L’intérêt de cette discussion est double car tous les intervenant sont à la fois musiciens et concepteurs de matériel audio professionnel, on y aborde divers sujet : hardware, software, piratage, etc…

Autour de la table :
– Dave Amels, fondateur de Bomb Factory, d’AnaMod et de Realios ;
– Geoff Daking, fondateur de Daking Audio ;
– Greg Gualtieri, fondateur de Pendulum Audio, d’AnaMod et de Realios ;
– Jonathan Little, fondateur de Little Labs.

Conférence en anglais donnée le 11 avril 2011.

Audio Days printemps 2011 – Dave Hill

Audio Days 2011 – Dave Hill

Dans cette conférence improvisée, Dave Hill revient sur son parcours dans le monde de l’audio.
De l’enseignement à l’enregistrement en passant évidemment par la fabrication de matériel audio.
De Crane Song à Dave Hill Designs en passant par Summit Audio et Avid.

Retrouvez ici le parcours chargé d’expériences d’un personnage pour le moins singulier.

Conférence en anglais donnée par Dave Hill le 12 avril 2011.

Audio Days printemps 2011 – « Quality = simplicity » par Jesper Bo Nielsen (2nde partie)

Audio Days 2011 – Quality = simplicity par Jesper Bo Nielsen (2nde partie)

Lors des Audio Days, au printemps 2011, Jesper Bo Nielsen (ingénieur du son et membre de l’équipe de développement Tube-Tech) a donné cette conférence au cours de laquelle, après une brève présentation de la philosophie Tube-Tech, il explique et développe l’idée qui veut que « qualité = simplicité ». Au travers de nombreux exemples audio, Jesper Bo illustre comment l’utilisation d’équipements analogiques de haute qualité peut rendre l’expérience d’enregistrement et de mixage plus simple et agréable à la fois pour l’ingénieur du son, mais aussi pour le producteur et les musiciens.

Conférence en anglais donnée par Jesper Bo Nielsen les 11 et 12 avril 2011.

Audio Days printemps 2011 – « Quality = simplicity » par Jesper Bo Nielsen (1ère partie)

Audio Days 2011 – Quality = simplicity par Jesper Bo Nielsen (1ère partie)

Lors des Audio Days, au printemps 2011, Jesper Bo Nielsen (ingénieur du son et membre de l’équipe de développement Tube-Tech) a donné cette conférence au cours de laquelle, après une brève présentation de la philosophie Tube-Tech, il explique et développe l’idée qui veut que « qualité = simplicité ». Au travers de nombreux exemples audio, Jesper Bo illustre comment l’utilisation d’équipements analogiques de haute qualité peut rendre l’expérience d’enregistrement et de mixage plus simple et agréable à la fois pour l’ingénieur du son, mais aussi pour le producteur et les musiciens.

Conférence en anglais donnée par Jesper Bo Nielsen les 11 et 12 avril 2011.

RCS 2011 : Les avancées de l’A.V.B. (Audio Video Bridging) (2nde partie)

RCS 2011 : Les avancées de l’A.V.B. (2nde partie)

Les réseaux informatiques deviennent de plus en plus généralistes. Ils s’adressent à présent à tous les secteurs de l’audio et de la vidéo.

Dans la seconde partie de la conférence, Franck Voiffray, directeur technique chez SCV Audio nous présente l’émergence des solutions AVB proposées par les fabricants en terme d’équipement, suite aux travaux de l’AVnu Alliance.

RCS 2011 : Les avancées de l’A.V.B. (Audio Video Bridging) (1ère partie)

RCS 2011 : Les avancées de l’A.V.B. (1ère partie)

Les réseaux informatiques deviennent de plus en plus généralistes. Ils s’adressent à présent à tous les secteurs de l’audio et de la vidéo.

Dans cette première partie de la conférence, Alain David du magazine Réalisason nous détaille avec précision les travaux de l’AVnu Alliance sur l’A.V.B. (Audio Video Bridging).